Alors que la majorité se prépare pour la grande fête de la Tabaski (appelée Aïd el-Kebir en Arabe pour signifier littéralement la « fête du mouton » qui rappelle la soumission d'Ibrahim à Dieu lorsque celui-ci lui demande de sacrifier son fils, Ismaël. Elle est célébrée deux mois et dix jours après la fête du Ramadan), de son côté, le Centre Culturel Senoufo (CRSPCS) ébauchait les activités de valorisation de ses collections. En effet, une équipe des experts techniciens en provenance de Bamako s’est jointe à celle du Centre et ses collaborateurs pour esquisser les activités de mise en valeur du patrimoine culturel du Centre. Cette mission sécuriser davantage les collections du Centre et les rendre plus accessibles au grand public. Pour cela, il est nécessaire d’améliorer non seulement la qualité des bâtiments dans lesquels les collections sont hébergées, mais aussi de renforcer les capacités du personnel du Centre.

Délaissé pendant longtemps, la qualité des collections du Centre se détériorent. Grâce à l’appui de l’Ambassade de la République Fédérale d’Allemagne, pendant dix mois, des personnes ressources diverses seront sollicitées pour contribuer à la première étape vers la standardisation et la valorisation du musée du Centre, lesquels à présent, ne consistent qu’en des objets entassés. Le chemin est encore très long. Le Centre invite donc tout homme de bonne volonté et ami de la culture africaine à ne pas rester indifférent face à ce gros chantier timidement amorcé par le Centre et ses partenaires. Venez protéger et promouvoir le peu qu’il nous reste à transmettre aux générations futures.

Sikasso, le 30 juillet 2020

 Père Bruno Ssennyondo

E-mail: centresenoufosikasso@gmail.com